Rechercher

22 septembre 2017 5 22 /09 /septembre /2017 15:47

Comme promis (mais avec un peu de retard, le bouclage du numéro d’octobre primait sur toutes les autres priorités !), voici nos « recommandations » pour participer au futur dossier du numéro de décembre (Micro Sim 287) sur les cockpits domestiques.

Annonce préliminaire et importante : premier arrivé, premier servi… Nous ne savons pas encore combien de pages du magazine seront réservées à ce dossier, mais le format papier n’étant pas extensible à l’infini, les premières réponses parvenues à la rédaction auront plus de chance de figurer que celle arrivées à la date limite. Pour rappel, la clôture des participations est arrêtée au lundi 6 novembre 2017 (pour des raisons de délais de bouclage, nous avons toujours un décalage important). Moralité : n’attendez pas la dernière minute !

Autre précision importante : ce n’est pas un jeu, pas un concours, il n’y a pas de cadeau à gagner ni de voyage offert ! C’est avant tout un moyen de faire partager votre passion et d’exposer les réalisations qui vous tiennent à cœur !

 

Les participations : nous demandons à ceux qui souhaitent exposer dans cette galerie virtuelle de suivre la méthode suivante :

- envoi par courrier électronique à l’adresse microsimulateur(chez)gmail.com en précisant comme objet du message « dossier cockpit » ; ne mélangez pas les envois pour le concours de captures d’écran ou le courrier des lecteurs, ce serait le meilleur moyen que tous les contenus s’évanouissent dans la nature !

- chaque message devrait idéalement être accompagné de deux ou trois photographies numériques. Privilégiez les formats usuels (JPEG de préférence) et les hautes résolutions (minimum 1920x1080 pixels), il est toujours plus facile de réduire une fresque que d’agrandir un timbre-poste ! Soignez vos prises de vues pour qu’elles rendent hommage à vos créations : pas de photo trop sombre ou floue (c’est souvent les principaux problèmes rencontrés en numérique, surtout pour les prises de vues réalisées à partir de smartphones). Pour bien faire, nous aimerions pour chaque participant une vue générale accompagnée d’un ou deux détails marquants. Par exemple pour un Boeing imaginaire, l’ensemble du poste de pilotage vu de la cabine arrière, puis une vue de l’overhead depuis la place pilote et un gros plan sur le pedestal. Mais nous vous laissons juges, vous connaissez mieux vos créations que nous ! Aussi, n’oubliez pas de joindre les légendes à vos images !

- une présentation rapide de l’auteur (avec prénom ou pseudonyme, rien n’oblige à indiquer le nom de famille) et une localisation géographique (ville ou département), ainsi que l’âge (pour informer nos lecteurs).

- une présentation rapide du cockpit entre 1 600 et 2 000 signes*. C’est délicat, nous le savons : faites concis (voir exemple ci-dessous) ! Quelques phrases suffisent pour indiquer le type de cockpit que vous avez mis au point, le type d’appareil reproduit – ou bien mettre l’accent sur la polyvalence dans le cas d’un cockpit générique ! Dites-nous ce qui vous a poussé à franchir le pas, quels sont les principaux problèmes que vous avez rencontrés, les solutions adoptées… Précisez avec quel logiciel (et quelle extension le cas échéant) vous utilisez principalement votre cockpit… Et quel plaisir vous en retirez !

* : 2 000 signes ? Nous vous recommandons de taper votre présentation dans un logiciel de traitement de texte et d’utiliser la fonction statistiques pour obtenir le nombre de signes (ponctuation comprise). C’est la méthode utilisée en presse écrite. En plus, vous profiterez d’un correcteur automatique – tout le monde fait des erreurs, nous les premiers ! Ensuite, copiez-collez le texte dans votre courrier électronique, ou joignez directement le fichier (format Word, RTF, pas de format exotique !) comme pièce jointe.

 

Nous publierons (toujours sur le blog) très prochainement d’autres consignes pour clarifier quelques points restés en suspens !

 

Et comme un exemple vaut mieux qu’un long discours, voici une suggestion de participation (imaginaire) comme nous souhaitons en recevoir. Toute ressemblance avec une création réelle serait purement fortuite. Et elle fait exactement 2 000 signes !

 

« Titre : le cockpit de la rédaction

Bonjour à tous les simmers, je suis Micro Simulateur (92), j’ai 25 ans et voici mon poste de travail favori.

C’est un cockpit générique interfacé en USB sur un PC sous Win10 64. Générique car il permet de passer rapidement d’un logiciel à l’autre, tout en conservant la même ergonomie. Le plus dur a été de paramétrer tous les logiciels pour affecter les commandes ! Mais une fois pour toutes il nous donne entière satisfaction ! L’ensemble occupe au sol une surface d’environ 2 x 1,5 mètre, et l’affichage est assuré par un rétroprojecteur sur un mur blanc. Le tout est installé dans un petit bureau sombre pour mettre en valeur les écrans du simu.

Le PC fait principalement tourner le logiciel Tartempion 8.0 et principalement l’add-on d’Airboeing A347 de l’éditeur Supersoftware. Mais il s’adapte aisément à d’autres simulateurs (Z-Planes, PreparOF…) et d’autres avions, essentiellement des liners à trois réacteurs. Les commandes de vol sont des Hardware 520 achetées au fil du temps, avec une console USB de chez Truc et une planche générique signée Bidule. La totalité de la réalisation a demandé une cinquantaine d’heures, mais étalées sur plusieurs années, par petites touches : en cockpit domestique, il ne faut pas être impatient ! Initialement conçu pour un seul pilote, il a été amélioré avec un deuxième siège et une double commande pour partager les plaisirs de voler. Il sert principalement pour de longs trajets en sol, mais à quelques occasions il est employé pour des vols en réseau. Il n’a pas pour vocation à être déplacé, mais le démontage est prévu, au cas où… Je passe près de 20 heures par semaines dans le siège du commandant de bord, et j’espère que ça va durer ! J’en profite pour remercier la communauté du site www.monsupercockpit.com (pas un vrai site, N.D.L.R.) pour l’aide qu’elle m’a fournie durant tout mon projet. Et qu’elle fournira encore : un cockpit domestique est rarement définitif, il y a toujours des évolutions en vue. »

Partager cet article

Repost 0
Publié par Rédaction Microsim - dans Notams
commenter cet article

commentaires