Rechercher

6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 06:49

Chère rédaction,
Tout d'abord, bien qu'âgé de 39 ans, je souhaite préciser que j'ai commencé à voler en virtuel sur un Sinclair ZX 81 avant de passer sur Amstrad cpc6128 pour poursuivre sur un Amiga 500 ovc à 1mo!(prout les atari:) pour ceux qui ont vécu la guéguerre). Voilà pourquoi j'apprécie beaucoup votre rubrique "oldies".
Par ailleurs, je tiens à affirmer que cette passion est complémentaire du vol réel.
En effet, c'est le jour exact où j'ai réussi mon premier arrondi sur le soft Chuck Yeager que je l'ai réussi pour la première fois en réel au commande de mon bijave.
De même, si la simulation m'a permis de passer les longues années d'interruption de pratique aéronautique en volant dans mon bureau, elle m'a aussi bien aidé à me remettre dans le bain, notamment pour la phraséo grâce au vol en réseau, lorsque j'ai commencé l'ulm 3 axes.
Enfin, grâce au vol militaire WW2 en escadrille, j'ai découvert une communauté de passionnés et surtout d'érudits en matière d'histoire de l'aviation de guerre de cette période.

Aussi, et je pense que vous me voyez déjà arriver, je voudrai vous faire les remarques suivantes.
Il me semble que votre revue fait la part trop belle à la saga FS.
Je trouve cela dommage car d'autres logiciels disposent de modèles de vol à mon sens beaucoup plus convaincants (Condor en particulier avec son effet de sillage si bien rendu ainsi que la saga IL2).
De même, après une sortie totalement ratée, Cliff of Dover a subi des mises à jour officielles significatives qui en font un jeu maintenant recommandable et qui mériterait d'en reparler un peu.
Enfin, la simulation passant aussi par la qualité des périphériques, je suis surpris de ne pas avoir encore vu passer d'article consacré à FaceTrackNoIr.
En effet, ce soft très efficace (dixit un ami qui a pu comparer avec son TiR5) ne fonctionne pas sur le même principe que le FreeTrack (délaissé depuis 1 an et demi). Il me semble donc que vous pourriez en parler sans risquer de tomber dans la polémique qui oppose TIR et FreeTrack.

Cordialement,

Sylvain Clément

 

Merci pour vos commentaires dont nous prenons bonne note. La place accordée aux différents simulateurs dans Microsim dépend essentiellement de l’activité de leur secteur et FS reste, qu’on l’apprécie ou le déplore, l’environnement dans lequel il se passe le plus de choses.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Rédaction Microsim - dans Courrier lecteurs
commenter cet article

commentaires