Rechercher

28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 09:01

Pour beaucoup d’entre nous, la simulation informatique est avant tout une affaire de haute technologie et de matériel dernier cri : ordinateurs aux processeurs toujours plus puissants, périphériques repoussant les limites du réalisme, extensions perfectionnées qui n’ont plus rien à envier à des outils pour professionnels… Et pourtant, dans cet univers de modernité, nous nous laissons parfois embarquer sur le chemin de la nostalgie. Ce peut être le cas avec des add-ons récents, tel ce Boeing 707-300 qui révolutionna le transport aérien dans les années 50 et superbement modélisé par Captain Sim dans FS X. Mais la nostalgie prend aussi d’autres visages : certains messages reçus à la rédaction en réaction à notre numéro 200 faisaient l’éloge de ces premières simulations sous MS-DOS. Dès lors, comment expliquer qu’à l’ère des images 3D en haute définition et des processeurs multi cœurs, on se souvienne (et parfois on regrette) ces logiciels qui tournaient difficilement en 640x480 en 256 couleurs ? Peut-être parce que nous avons trop mis à l’honneur la puissance technologique, et laissé de côté une dimension pourtant primordiale de la simulation : la part de rêve qui sommeille en chacun de nous. Et cette dimension est indépendante du support, c’est avant tout un état d’esprit qui s’affranchit des contraintes matérielles. On peut ainsi parfaitement se sentir pilote de Formule 1 devant les graphismes rudimentaires d’un F1 GP que face à un superbe F1 2010. La simulation, finalement, c’est dans la tête !

Afin de prolonger cette part de rêve, nous vous signalons la parution de notre trentième hors-série consacré aux plans de vols. Vous y découvrirez plusieurs trajets inédits, depuis le simple tour de piste en avion de tourisme jusqu’à la traversée continentale en liner, tous expliqués pas à pas. Et nous vous donnons rendez-vous au Mondial de la simulation fin novembre pour évoquer tous ces sujets !

 

Emmanuel Blanchard

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Rédaction Microsim - dans Editos
commenter cet article

commentaires