Rechercher

27 mars 2014 4 27 /03 /mars /2014 11:19

couv243C’est tout à fait officiel et cela n’a rien d’un poisson d’avril : le 8 avril 2014, Microsoft arrête le support technique de son système d’exploitation Windows XP. Concrètement, il n’y aura plus d’amélioration ni de correctif apportés à ce vétéran, après dix ans de bons et loyaux services. Car il faut reconnaître que c’était là un des meilleurs systèmes réalisés par le géant du logiciel, et particulièrement plébiscité par les simmers. Sa popularité était surtout due à sa grande stabilité, comparée à celle de son abominable prédécesseur Windows Millenium (surnommé « Windows Ecran Bleu » à cause de ses innombrables plantages) et son successeur peu séduisant Windows Vista.

Ainsi va la vie du monde informatique, les systèmes changent et les matériels avec eux. On entend déjà l’antienne « on nous force à tout changer, c’est une histoire de gros sous… ». Et si c’était justement l’occasion de passer à un matériel plus performant ? On oublie vite que l’on a déjà dû suivre les évolutions techniques : combien d’entre-vous pouvaient encore prétendre profiter pleinement d’un FS98 sous Windows du même nom en 2008, soit dix ans après les sortie des deux produits ? Le changement est dans l’ordre des choses, même pour le petit monde très conservateur des pilotes virtuels. S’il n’y a aucun impératif technique à abandonner XP (les PC ne vont pas s’arrêter brusquement le 9 avril au matin !), reconnaissons qu’après 10 ans il commençait à ne plus pouvoir assurer certaines fonctions : pas plus de 3 Go de RAM, des pilotes logiciels de plus en plus rares, des mises à jour de logiciels tiers abandonnées… Faire le grand saut vers Windows 7 (voire 8.1 pour les plus téméraires !) deviendra de toute façon inévitable – un peu comme il fallut abandonner le transport transatlantique sur de luxueux paquebots pour privilégier les jets commerciaux. Dans quelques années, il faudra probablement abandonner un hypothétique Windows 15 pour la version 16 !

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Rédaction Microsim - dans Editos
commenter cet article

commentaires