Rechercher

2 décembre 2014 2 02 /12 /décembre /2014 12:40

couv251

C’est une tradition bien ancrée, le numéro de décembre est l’occasion de faire un bilan de l’année écoulée. En simulation, 2014 n’aura pas été si morose qu’on l’avait craint. Certes on attend toujours un successeur valable à un FS X en bout de course. Ce n’est pas P3D V2 qui ravira ce titre envié de dauphin, quelle que soient ses qualités, ni X-Plane qui malgré ses évolutions successives et une version 10.30 stable ne conquiert pas encore un public trop habitué à FS. Résultat, les éditeurs se rabattent sur les rares thèmes encore non traités. Les scènes sont à l’honneur dans cette catégorie, ce qui nous permet de célébrer cette fin d’année avec des destinations de choix : passerez-vous le réveillon sous les tropique à Fort-de-France, ou sous le cercle polaire à Tromsø ? A moins que vous ne préfériez la Floride et ses parcs d’attraction, ou plus modestement une petite virée languedocienne à Perpignan ? Les décors priment désormais sur les avions. Tant d’aéronefs variés ont été modélisés pour les simulateurs existants qu’ils engorgent bon nombre de hangars virtuels.

En fait, les nouveautés sont venues d’où on ne les attendait pas : DCS World, avec son lot d’extensions s’est imposé comme la référence actuelle de simulation militaire ; dans un autre domaine, Assetto Corsa a conquis tous ceux qui considèrent d’abord l’automobile comme un plaisir, avant d’être une compétition. On pourrait citer quelques autres exemples, on retiendra surtout que la simulation – comme la nature – a horreur du vide. Une place laissée vacante donnera à quelques développeurs talentueux l’occasion de présenter leurs réalisations et séduire le public des passionnés. Voilà de quoi méditer pour les longues soirées d’hiver !

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Rédaction Microsim - dans Editos
commenter cet article

commentaires

Christian 03/12/2014 13:46


Bonjour,


suite à votre article sur l'association HAIDF.


Je me suis inscrit au sein de cette association début octobre et je dois dire que je suis très ravi de cette inscription.


Je pilotais, quoi j'essayais plutôt de piloter, chez moi seul. Je n'arrivais pas à piloter corrcetement et là, au sein de l'association, j'ai trouvé parfaitement ce qu'il me fallait. Des cours,
actuellement je suis les cours de bases et des gens à l'écoute et fort sympathiques.


Grâce à cela je vois mon pilotage s'améliorer et cela fait plaisir.


Je ne peux malheureusement m'investir plus que je le souhaiterai pour l'association pour raison professionnelle.


En tout cas, j'encourage toutes les personnes qui comme moi on des difficultés à la maîtrise de leur simulateur et ne savent pas vers qui se tourner de rejoindre une association proche de leur
domicile, si cela est possible.

Rédaction Microsim 08/12/2014 06:56



Les associations permettent en effet de progresser plus rapidement et plus efficacement, sans parler de la convivialité qui y règne et rend plus agréable encore le partage de notre passion
commune. L’occasion de donner un coup de chapeau supplémentaire à HAIDF, dont le dynamisme et les compétences ne sont plus à démontrer.