Rechercher

6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 08:50

Bonjour,

Fidèle lecteur de votre magazine depuis deux ans, j'ai franchi le stade de l'abonnement sur le stand du dernier mondial. Je viens donc de recevoir le n°238 et suis tombé sur l'article traitant de l'arrivée IFR au Bourget qui tombe à pic puisque après avoir travaillé les hélices en VFR puis en IFR conventionnel, je viens juste de me mettre aux liners (pour l'instant, je me fais la main sur le B737 par défaut de FSX) et commence donc à regarder les cartes d'approche RNAV. Et comme vous rappelez que les aéroports parisiens ne sont accessibles qu'en approches RNAV, cela m'a évidemment accroché mais je reste sur 3 énigmes que mes recherches internet n'ont pas solutionnées et je fonde tous mes espoirs sur vous !
1/ Concrètement, qu'est-ce qu'un équipement RNAV ??? Si j'ai bien compris, un GPS est un équipement GNSS, mais ça ne suffit pas à en faire un équipement certifié RNAV, même s'il est intégré au TDB et donc pas mobile et même si c'est le formidable Garmin 1000 que vous présentez en détail dans le même numéro 238. J'avais alors cru comprendre qu'un FMC était RNAV puisqu'il comprenait une base de données des points RNAV. Mais en relisant le tuto ATR de B. Direiz et ChrisATR (véritable pilote ATR) chargé sur FS tutoriels (le fichier Nice-Venise) et particulièrement le bas de page 27, je lis que l'ATR qui a un GPS et un FMC n'est PAS certifié B-RNAV en zone terminale. Alors, je retombe sur ma question, si ce n'est pas un GPS ni un FMC, à quoi ressemble concrètement un équipement certifié RNAV (et TOUS RNAV, les P-, les -B, les RNP APCH et 0,3... je m'y perds !) ? Pourriez-vous nous faire une petite fiche pratique là-dessus ? Je suppose évidemment que les avions par défaut de FSX ne sont pas RNAV : quels add-ons le sont alors ?
2/ Si un ATR 72-500 qui n'est pas certifié B-RNAV peut quand même se poser à Orly ou CDG (alors qu'il n'y a pas de procédure traditionnelle en région parisienne) juste en bénéficiant d'un guidage radar, pourquoi un BE58 ou un C172 n'a t-il pas le même droit ? (je provoque un peu avec mon C172 qui serait retourné comme une crêpe par les turbulences de sillage, mais quand même, ça m'interpelle) ?
3/ rien à voir, mais vous faites référence à un "dossier de cartes" de la région parisienne de 340 pages sur le SIA. Sur le site, je n'ai accès aux cartes que aéroport par aéroport : je ne trouve pas la fonction ou la page "dossier de cartes" regroupant d'un coup tous les aéroports parisiens : pouvez-vous nous donner le lien de la page ou l'astuce pour générer le dossier ?
J'espère que vous ne jugerez pas ces questions d'un débutant en liner/RNAV trop naïves et pourrez m'éclairer. Je ne pense pas (j'espère en tout cas...) être le seul à me les poser.
Merci d'avance !

Emmanuel Desportes

Ouuppsss... j'ai posté hier soir plus vite que je n'ai lu et je viens de découvrir la toute petite astérisque en toute fin de l'article sur l'arrivée IFR au Bourget et renvoyant sur le site transatvia. C'est exactement ce que je cherchais ! Par contre le lien de téléchargement renvoie à une page indiquant "La version française de ce document n'a pas été mise à jour. Retrouvez la version anglaise ici" avec le lien du site. Le document en anglais à l'air formidable, mais un peu complexe pour mon niveau anglais débutant (54 pages !). Auriez-vous ailleurs le tuto en français ?
Pour les autres questions, je les maintiens :
la 2/ pourquoi ne peut-on pas naviguer en IFR dans la TMA parisienne s'il on n'est pas RNAV alors qu'il y a pléthore de VOR, que les guidages radar sont possibles pour les appareils non certifiés et que les procédures IAC existent en traditionnel pour les appareils non RNAV. D'ailleurs (je reprends mon C172), je vois pleins de récits IFR en C172 vers Toussus qui n'est pourtant bien accessible qu'en entrant dans la TMA PARIS...
la 3/ sur le dossier de cartes.
merci ;-)

 

Merci à vous pour votre intérêt pour cette découverte du RNAV. Il y a en effet encore beaucoup à dire sur ce mode, ce que nous continuerons à faire au fil des articles pratiques de Microsim. Il ne faut toutefois pas oublier que nous sommes dans une période de transition et que beaucoup de questions se posent encore même aux experts de l’aéronautique réelle. Le tutoriel en français dont le lien figure en note de fin d’article est toujours accessible, cliquer directement sur celui-ci vous permettra sans doute d’accéder à cet excellent document : https://www.ssl-url.net/gf3.myriapyle.net/aero/Fichiers/Tuto_RNP_APCH.pdf

En ce qui concerne la navigation en IFR dans la TMA de Paris, la situation n’est pas celle que vous évoquez. Ce sont les procédures d’arrivée, de départ et d’approche des trois terrains parisiens, CDG, Orly et le Bourget, qui sont RNAV, avec encore quelques petites dérogations dans les basses couches. L’objectif est la coordination, notamment entre CDG et Le Bourget, sur des bases identiques. Il est toujours possible de faire un Pontoise-Toussus, par exemple, en IFR traditionnel et même en monomoteur. Par ailleurs, ces terrains sont accessibles sans pénétrer dans la TMA de Paris, en VFR, il reste de la place en dessous.

Le dossier de cartes figure dans la liste de documents de tous les aéroports parisiens, c’est le dossier « ARR-DEP » que vous pouvez télécharger depuis la page du Bourget, entre autres.

 

Merci beaucoup pour ces réponses (et de la rapidité !).

Pour le lien, en fait c'est quand je le tape sur mon Iphone que ça renvoie sur la page indiquant que le fichier n'est pas à jour. Effectivement, sur mon ordi, ça marche. Merci beaucoup !

Pour le dossier de cartes, je dois être vraiment mauvais en informatique : lorsque je vais sur le SIA, page des cartes (https://www.sia.aviation-civile.gouv.fr/html/frameset_aip_fr.htm) et que je sélectionne un aéroport parisien, par exemple effectivement LE BOURGET, j'ai bien dans la liste des documents le lien "ARR-DEP", mais lorsque je clique dessus, je n'ai que la carte ARR-DEP relative au Bourget qui fait 57 pages et pas un fichier de 340 pages comprenant d'un coup TOUS les ARR-DEP de tous les aéroports parisiens. Et pourtant, cette fois, j'utilise bien mon ordi et pas mon téléphone ;-)

Pour la navigation IFR en TMA OK. En fait, ce que je voulais savoir précisément c'est s'il était autorisé d'atterrir à Orly ou CDG ou le Bourget avec n'importe quel appareil, même non RNAV, à partir du moment où, même si les cartes de ces 3 AD ne prévoient que des STAR RNAV (alors effectivement que Toussus ou Pontoise ont encore des STAR CONV), il semble qu'un guidage radar soit possible pour les appareils non certifiés RNAV 1 tels que l'ATR72 dont je parlais et que des procédures finales aux instruments (IAC) à partir de l'IAF existent encore en ILS ou VOR, donc conventionnelles, sur ces 3 plateformes ?

Merci de m'avoir rassuré en me confiant que "même les experts de l'aéronautique réelle" s'interrogent aussi encore, même si ce n'est certainement pas autant que moi ! ;-)

Bonne journée.

 

Vous avez raison quant au dossier de cartes : il a été modifié fin septembre 2013 et il ne compte plus que 54 pages, celles qui concernent exclusivement Le Bourget. Sans doute était-ce trop lourd de proposer pour chaque aéroport toutes les cartes d’arrivée et de départ régionales. Il faut donc pour les consulter toutes télécharger les dossiers ARR-DEP de chaque terrain.

Vous avez aussi raison quant aux arrivées conventionnelles sur Orly, CDG et Le Bourget qui s’effectuent au guidage radar si l’appareil n’est pas RNAV, ou en procédure à l’ancienne avec des contraintes d’altitude – il faut arriver plus bas que les autres – durant cette période de transition. Mais à notre avis ce n’est que temporaire.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Rédaction Microsim - dans Courrier lecteurs
commenter cet article

commentaires