Rechercher

19 octobre 2011 3 19 /10 /octobre /2011 06:22

Bonjour,

J'ai un petit problème: je mets la navette spatiale en orbite grâce à l'AP, l'orbite est circulaire.
Je désire maintenant rejoindre l'ISS donc j'augmente la vitesse pour avoir une intersection. Cette intersection trouvée, le DTmin et au alentour de 500. J'essaie de le diminuer, j'arrive à DTmin 0.01 mais 1h plus tard je replonge dans l'atmosphère... Je pense que je fais quelque chose de faux.

Pouvez-vous s'il vous plaît m'indiquer quelle sont les manettes, instruments,... à actionner pour arriver à un DTmin bas et avoir une orbite circulaire (pour que je ne rentre pas dans l'atmosphère).

Merci d'avance

Payerne21

 

 

Merci tout d'abord de votre fidélité à notre magazine.
J'avais transmis votre question concernant Orbiter à notre spécialiste en la matière, Mathieu Sarthe-Mouréou. Voici sa réponse :
"La valeur DTMin du MFD de synchronisation d’orbite indique effectivement le delta de temps de votre objet spatial et de votre cible au passage d’un point d’intersection de leurs orbites respectives. Elle n’est cependant pas la seule donnée importante pour réussir un rendez-vous en orbite.
 
Pour rejoindre votre cible, vous allez devoir modifier légèrement votre propre orbite. Si la cible est située « devant » vous (sens prograde), il faudra réduire un peu l’altitude de l’apoapse ou du périapse afin de réduire la distance parcourue lors d’une orbite, et donc vous rapprocher peu à peu de votre cible. Si la cible est située « derrière » (sens retrograde), il faudra faire l’inverse. Lors de cette phase, votre orbite ne sera donc logiquement pas circulaire (Ecc <0). Si, en cherchant à tout prix à atteindre un DTmin de zéro, vous effectuez des changements d’orbite trop importants, vous risquez de rentrer dans l’atmosphère ou d’être éjecté de l’orbite terrestre (impossible avec la navette si vous êtes en carburant limité).
 
Il faut que, dès le départ, votre orbite soit très proche de celle de votre cible : décollez quand votre cible est directement au-dessus du site de décollage (fenêtre de tir), vérifiez bien une fois en orbite que les plans des deux orbites soient parfaitement alignés avec le MFD Orbit align, et utilisez le MFD Orbit Sync à la fin. Repérez dans la colonne de droite le temps que vous allez mettre à atteindre l’intersection et comparez le au temps de la cible. Appliquez la correction (prograde ou retrograde), et regardez si le delta s’améliore, si c’est le cas, continuez la poussée (quelques dizaines de secondes, pas plus) et attendez quelques orbites. Il faut être patient, dans la réalité, il fallait à la navette une trentaine d’orbites pour atteindre l’ISS, même avec une fenêtre de tir idéale. Au fur et à mesure des orbites, le delta va diminuer, c’est quand il est très proche de zéro que vous pourrez appliquer une ou plusieurs petites corrections, qui vous amèneront à proximité de votre cible.
 
En espérant avoir pu vous aider,"

Partager cet article

Repost 0
Publié par Rédaction Microsim - dans Courrier lecteurs
commenter cet article

commentaires