Rechercher

30 juillet 2010 5 30 /07 /juillet /2010 06:25

Je souhaite changer de PC et j'hésite entre certaines configurations qui sont les suivantes : processeur Intel Core i7 930, Nvidia GeForce GTX 480, mémoire G Skill DIMM DDR3 6144 Mo, disque dur Samsung Spinpoint F3 – 1 000 Go. La seconde configuration est : processeur Intel Core i7 860, ATI Radeon HD 5970, une mémoire G SKILL DIMM DDR3 8192 Mo,2* Samsung Spinpoint F3 S-ATA – 1 000 Go et en plus un SSD Intel® X25-M PostVille - 80 Go. Pourriez vous m'indiquer s'il vous plaît quelle configuration serait la meilleure pour utiliser FS X et aussi quel est le meilleur joystick actuellement correspondant à l'utilisation du logiciel FS X en simulation aérienne ? Merci par avance.

Cordialement, un fidèle lecteur.

 @Alexandre

 

Nous ne pouvons évidemment pas analyser chaque configuration et chaque composant de chaque marque. Pour rappel des éléments de base d’un bon PC pour FSX : RAM en DDR3 de 4 Go ou plus, de préférence de marque reconnue (jamais de mémoire générique à bas prix !), carte graphique 3D nVidia ou ATI avec 1 Go de mémoire vive, processeur d’avant dernière ou dernière génération, disque dur à accès rapide. Vos deux configurations correspondent à ce mini « cahier des charges », la différence se situe essentiellement au niveau de la carte graphique. Comme nous l’avons souvent dit, chaque constructeur a ses fans, même au sein de la rédaction, certains vous conseilleront donc plutôt nVidia et d’autres ATI.

En ce qui concerne le joystick, c’est également une question de goûts (et de moyens). La solution la plus simple est d’opter pour un périphérique « milieu de gamme » avec trois axes et manette des gaz, on en trouve à des prix abordables chez les principaux constructeurs (Logitech, Saitek, Thrustmaster). Après, tout dépend de vos préférences : un HOTAS complet est appréciable surtout pour des simulateurs de combat, mais n’offrent pas de réel intérêt sous Flight Simulator. Pour les yokes, c’est l’inverse, ils seront uniquement utilisés sous FS (ou X-Plane) mais quasiment inexploitable dans d’autres applications. Quelle que soit l’utilisation que l’on fait de la simulation, nous conseillons toujours d’acquérir un petit système du type trois axes et manette intégrée mentionné plus haut, qui se montre polyvalent même s’il n’égale pas en confort les périphériques plus spécialisés, et qui saura rendre service en cas de panne d’un dispositif plus imposant.

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Rédaction Microsim - dans Courrier lecteurs
commenter cet article

commentaires