Rechercher

9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 12:24

Bonjour,

Etant agent de piste je ne peux m’empêcher de réagir à l’article “Permis de conduire Marshalling” du mois de mai 2012.

Dans cet article, vous écrivez “...sur onze de messages en usage, deux ne correspondent plus au fonctionnement actuel des avions, sous les roues desquels il est devenu rare de mettre des cales”, ce qui n’est pas vrai.
Tous les avions (commerciaux, règle un peu moins respecté pour les privés), doivent être calés, en général au moins sur deux trains d’atterrissage. Cela permet au pilote de desserrer les freins, au cas où ces derniers aient trop chauffé au moment du freinage sur la piste. L’IATA, association à laquelle beaucoup de compagnies aérienne adhèrent, impose également que les avions soient calés avant que tout matériel soit mis au contact de l’appareil (passerelle télescopique, etc.).

Ceci n’ai qu’une petite précision destinée, éventuellement, à améliorer le contenu de ce magazine, qui est très bien fait et que j’utilise régulièrement pour optimiser mon FS (9), et trouver de nouveaux add-ons.

Bravo à MicroSim.
Cordialement,
Mickaël S.

 

Nous sommes très friands de rectificatifs détaillés et envoyés par des professionnels de l’aéronautique comme vous, et nous vous remercions sincèrement pour toutes ces explications qui enrichissent l’article pratique sur le marshalling du numéro 220. Il semble que j’ai conclus très hâtivement sur ce sujet, car les photos prises sur des aéroports réels montrent les cales sous les roues de liners, en effet.

Amicalement

Véronique Reynier

Partager cet article

Repost 0
Publié par Rédaction Microsim - dans Courrier lecteurs
commenter cet article

commentaires