Rechercher

11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 18:54

Bonjour

J’ai beaucoup apprécié l’éditorial d’Emmanuel Blanchard paru dans le N° 221 du mois de juin.

Il décrit et décrypte parfaitement la différence de ressenti entre une personne non initiée à la simulation, et une autre pour qui il s’agit d’une véritable passion.

En ce qui me concerne je pratique le VFR « libéré ». C’est à dire que je ne me plie à aucune contrainte aéronautique, ou météorologique, préférant découvrir des paysages et des villes que je n’aurais jamais l’occasion de survoler à basse altitude, dans un espace strictement interdit.

Il s’agit bien d’une ouverture sur un monde à peine virtuel dans sa représentation et pourtant totalement irréaliste dans sa pratique (pour moi).

J’apprécie la liberté qui m’est offerte grâce aux logiciels et add-ons toujours plus fidèles au réel.

Imagination, évasion, c’est exactement ce que je ressens et que je vis lors de mes vols en simulateur.

Un grand bravo au contenu de votre magazine qui permet à chacun, quel que soit son niveau ou ses motivations, de trouver matière à enrichir sa pratique.

Cordialement.

Jean-Claude

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Rédaction Microsim - dans Courrier lecteurs
commenter cet article

commentaires