Rechercher

28 mai 2016 6 28 /05 /mai /2016 11:01

Il est sorti ! Le premier logiciel de simulation de vol estampillé Dovetail Games, repreneur de la licence FS X. Et il faut bien avouer que l'héritage se fait sentir...

Nous avons donc acquis une licence officielle via Steam (14,99 euros, le prix d'un petit add-on pour FS X) pour pouvoir tester ce nouveau produit dès sa sortie. Enfin presque : il faut déjà télécharger les 12 Go du programme, qui se transforment en 22 Go une fois tout décompressé et installé. Premier lancement, la construction de la bibliothèque de scène demande un peu de temps. Enfin on est prêt à découvrir DGFS (on ne va pas l'écrire en entier à chaque fois !).

Dovetail Games Flight School : premières impressions

Ce qui suit est un rapide constat du logiciel, pas un test approfondi. D'abord nous n'avons eu que peu de temps pour découvrir Flight School avant la parution de cette notule ; ensuite il faut en garder un peu sous la main pour le prochain numéro de Micro Sim (270, juillet 2016).

Soyons directs : Flight School est une version allégée de FS X/P3D. La structure du répertoire sur le disque dur est identique (on y retrouve même les dossiers Addon Scenery et SimObjects, ainsi que Documents / Flight School Files). En revanche l'interface est entièrement refondue, disponible en anglais, allemand et bonne surprise en français (même si tout n'est pas traduit).

Dovetail Games Flight School : premières impressions
Dovetail Games Flight School : premières impressions

Flight School se présente avant tout comme une école de pilotage virtuel. Deux appareils sont proposés à l'heure actuelle, d'autres devraient suivre sous forme d'extensions à acquérir en plus (le fameux système de DLC). On trouve donc un J3 Cub et un PA18 Cherokee, chacun avec différentes livrées colorées. La présence du créateur Alabeo dans les crédits de Flight School donne une idée de l'origine de ces aéronefs !

Le choix de l'aéroport de départ et la définition du plan de vol s'effectuent depuis une carte interactive. Les installations disponibles semblent à première vue aussi nombreuses que dans FS X par défaut, depuis la petite piste privée en campagne jusqu'à l'installation internationale. On peut régler l'heure du jour et la saison, la météo (situations prédéfinies, pas de météo réelle), ainsi que les paramètres de graphisme et de réalisme. Si la présentation a changé, on retrouve bien les rubriques et les intitulés de FS X.

Dovetail Games Flight School : premières impressions

Graphiquement - sur nos premiers essais encore une fois, nous n'avons pas la prétention à être exhaustifs - c'est une réussite ! Les décors sont très fins, très fluides, comme optimisés pour un système 64bits, avec tous les curseurs poussés au max sur notre config de test (i5 4430 3GHz, 8 Go DDR3, Nvidia GTX 760 2Go et Win10 64bits). Les décors sont très améliorés par rapport à FS X/P3D, on soupçonne que le module FTX Global d'Orbx (cité aussi dans les crédits) est intégré par défaut à Flight School, il en résulte un monde virtuel bien plus convainquant et varié, avec un autogen plus dense et très bien réparti.

Dovetail Games Flight School : premières impressions
Dovetail Games Flight School : premières impressions
Dovetail Games Flight School : premières impressions

Les raccourcis claviers sont les mêmes que dans FS X par défaut, notre joystick Thrustmaster T16000 a été reconnu immédiatement sans réglage particulier. Les deux appareils sont magnifiques, répondent très bien (la patte Alabeo ?). Flight School propose des leçons et missions, ainsi que des vols libres. Ce sont ces derniers qui ont été mis en oeuvre pour cet aperçu. Peu de trafic IA dans le monde virtuel, mais un ATC identique à celui de FS.

La première impression est donc celle d'un FS X allégé. Avec seulement deux appareils, on n'a que peu de possibilités pour le moment. Nous essaierons de placer des appareils supplémentaires et des décors prévus pour FS X dans les répertoires de Flight School pour voir ce que cela donne... Mais dans l'état, le nouveau logiciel ne remplace pas son illustre prédécesseur. Il constitue une porte d'entrée vers la simulation de vol pour les nouveaux venus ou les curieux. Et à 15 euros, il reste abordable. Il ne nous reste plus qu'à pousser nos investigations sur le sujet, et à vous les livrer dans notre numéro de juillet !

Dovetail Games Flight School : premières impressions
Dovetail Games Flight School : premières impressions
Dovetail Games Flight School : premières impressions

Partager cet article

Repost 0
Publié par Rédaction Microsim - dans Notams
commenter cet article

commentaires

Vincent Raine 06/06/2016 04:48

Ce nouveau venu à l'air vraiment très prometteur ! À suivre de très très près :)
Quand est t'il du réalisme concernant les sensations et les systèmes de vol ?