Rechercher

28 mars 2019 4 28 /03 /mars /2019 15:01

Ayant réalisé une petite vidéo de motivation aéronautique, j'ai pensé nécessaire d'y inclure l'hebdomadaire qui m'aide et me motive dans la simulation de vol depuis plus de 10 ans !

Vous pourrez y jeter un œil à cette adresse : https://youtu.be/vQRdnHXFvRQ (chaîne HWings Aviation, vidéo intitulée « Notre aviation », N.D.L.R., reproduite ci-après !) .J'espère que ce modeste clin d'œil vous plaira !

HWings Aviation

 

Bien sûr que ce clin d’œil nous a plu, félicitations pour ce travail ! ! Et nous sommes totalement d’accord avec votre conclusion « l’aviation est ce que nous en faisons », un adage qui ne peut que coller à la philosophie de la simulation de vol. Merci pour votre soutien !

Partager cet article

Repost0
25 juillet 2018 3 25 /07 /juillet /2018 13:54

 

Pan sur  notre bec : suite à notre test sur le DC-8 estampillé Aerosoft, notre lecteur Michel Olek avait mis en doute notre regret de ne pas trouver de livrée Air France. Nous avions répondu dans un premier temps que quelques exemplaires avaient bel et bien servi dans la compagnie nationale. Or nous nous sommes trompés. M. Olek nous a répondu par un long message, amplement argumenté, que nous reproduisons ci-dessous avec son autorisation. Nous lui présentons donc nos excuses, ainsi qu’à tous nos lecteurs : un excès de confiance de notre part qui nous poussera à l’avenir à éviter les supputations et nous limiter aux faits vérifiés. Merci de ce rappel à l’ordre !

Par ailleurs, nous reproduisons après le premier exposé un deuxième message d’un autre lecteur, Pierre Gorre, qui nous livre quelques informations complémentaires. Merci de ces participations qui prouvent à la fois la passion de nos lecteurs, et le haut niveau d’exigence que nous ne parvenons malheureusement pas toujours à atteindre !

 

 

 

"Bonjour, je reviens vers vous au sujet du DC-8, et après quelques recherches, je maintiens que l’avion n’a pas servi chez Air France. Je vous joins le contenu de mes enquêtes.

Pour revenir à la question de l’éventuelle acquisition de DC-8 par la compagnie Air France, je me suis basé sur diverses sources ? Tout d’abord mes souvenirs personnels : ayant voyagé sur Air France dans les années 60-70, je me souviens que pour ses long-courriers, cette compagnie n’utilisait que des Boeing 707, à l’exclusion de tout autre appareil. Pour ses vols moyens courriers elle utilisa d’abord la Caravelle, puis le Boeing 727. Bon vous allez sans doute me dire, et à juste titre, que mes souvenirs ne sont pas forcément une source fiable. Alors j’ai cherché ailleurs. Et notamment sur un site très intéressant : http://www.timetableimages.com . Ce site reproduit les horaires des compagnies aériennes du monde entier depuis les années 30 jusqu’à nos jours. J’y ai donc consulté avec attention les vols Air France de cette époque et les appareils utilisés. Cela a confirmé parfaitement le fait qu’à aucun moment, Air France n’avait de DC-8 dans sa flotte. En revanche d’autres compagnies françaises en possédaient: TAI (Transports Aériens Intercontinentaux) et UAT (Union Aéromaritime de Transport), ces 2 compagnies ayant fusionné en 1963 pour donner naissance à UTA (Union de Transports Aériens), qui récupéra donc les DC-8 de TAI et UAT. Par ailleurs, l’armée de l’Air a eu aussi des DC-8 pour ses transports officiels (remplacés depuis par des A-330).

Pour ce qui est de Wikipedia, que vous avez cité, j’y ai trouvé ceci concernant l’utilisation de DC-8 par des compagnies françaises : en France, le DC-8 équipe en particulier les compagnies UTA/TAI et Air Afrique basés au Bourget. Il équipa, également, l'armée de l'Air française au sein de l'Escadron de transport 3/60 Estérel. Deux exemplaires furent transformés pour des missions SIGINT (espionnage électronique, N.D.L.R.), les Sarigue 1 et Sarigue 2, mis en œuvre par l'Escadron électronique 51 Aubrac.

Cela confirme donc tout à fait le fait qu’Air France ne possédait pas de DC-8.

Restent les photos trouvées sur Google : sur deux d’entre elles, les livrées ne correspondent pas aux livrées officielles d’Air France à cette époque, on peut donc se poser des questions à leur sujet. Sur la troisième, on voit qu’il s’agit d’un appareil de la TAI, avec marqué Air France en surimpression. C’est plausible, car à l’époque Air France et TAI exploitaient en code partagé les lignes du Pacifique (Nouvelle Calédonie et Polynésie), mais l’appareil sur la photo est bien TAI et non Air France. Reste enfin une photo ou l’on voit un DC-8 blanc aux couleurs d’Air France : mais en regardant la photo de plus près, on voit que l’immatriculation de cet appareil est C-GMXB, ce qui correspond à un appareil immatriculé au Canada. Il serait en effet intéressant de connaître l’histoire de cet appareil (a-t-il été loué à Air France par une compagnie canadienne?) et l’endroit où a été prise la photo (je pense que c’est en France car il me semble voir un avion d’Air Inter à côté du DC-8).

En tout état de cause, même s’il y a pu avoir un DC-8 volant sous pavillon Air France, cela reste tout de même complètement marginal dans l’histoire de cette compagnie.

Alors, plutôt que de souhaiter un DC-8 Aerosoft aux couleurs d’Air France, souhaitons un DC-8 aux couleurs de TAI ou d’UTA, qui serait beaucoup plus réaliste !"

 

Puis le second message de Pierre Gorre qui éclaire un peu sur l'origine des deux appareils "litigieux" :

 

"Je fais suite au courrier d'un lecteur dans votre livraison de Juillet (page 6 bas 3eme colonne) sur le sujet en référence.

 Le site (fort professionnel) AirlinersList fait état de 2 (deux) DC-8  qui ont été pris en location par Air France, à deux périodes d'ailleurs bien distantes. Une recherche à partir du numéro de série (msn) m'a permis de trouver une photo de chacun des deux appareils dans deux livrées fort différentes (et parfois fort "minimalistes) , mais aussi assez différentes des "standards" AF  aux deux époques.

Vous trouverez une photo de chacun de ces deux appareils en pièces jointes (en lien à la fin du message, N.D.L.R.)

1) DC-8-33 msn 45265 ln 91 owner Pomair immatriculé en Belgique OO-TCP, loué 8 mois en 1973

2) DC-8-61 msn 45943 ln 359 owner Nationair, immatriculé au Canada C.GMXB, loué pendant 3 mois en 1990.

Peut-être cela pourra-t-il intéresser un de vos lecteurs fan de "simu"; en particulier la 2e photo où la carlingue est peinte en blanc avec seulement le nom de la compagnie locataire dans des caractères "standard". La première comprend des lignes horizontales inhabituelles, mais fait appel au logo "hippocampe (?) qui a été utilisé par AF depuis sa création et pendant plusieurs décennies....

 Je n'ai aucune information sur l'utilisation qui en fut faite, ni sur le type de contrat de location (AF n'avait sans doute pas de pilotes qualifiés sur DC-8...). mais on sait que les deux appareils étaient alors en configuration Pax et non transformé en "freighter".

Bien cordialement vôtre

Pierre GORRE"

 

Les liens :

OO-TCP : https://www.flickr.com/photos/23032926@N05/8144770718

C. GMXB : http://aerowp.jalbum.net

Partager cet article

Repost0
16 février 2018 5 16 /02 /février /2018 15:35

(Nous reproduisons ici un message de l'association AVYA, pour que tous soient informés de l'actualité de la discipline !)

Bonjour à toute l'équipe de Microsim et à ses fidèles lecteurs,

Ce sont Thibaud Pereira et Louis Besançon, de Airexpo 2018, qui ont reçu chaleureusement le Président de AVYA, Frédéric Prax alias Yquet, en les locaux de Airexpo à l'E.N.A.C, non pas pour les 70 ans de l'ENAC mais pour le stand AVYA à Airexpo de Muret...

Alors que AVYA commence a recevoir des demandes d'adhésion, dont certaines sont conclues, Frédéric Prax veut, plus que jamais, que son association loi 1901 représente la simulation de vol lors de cet évènement hors norme en Occitanie...

Durant cette réunion de 0h30 environ, le président de l'association noémienne a dit les bons comme les mauvais côtés du meeting précédent, et Thibaud Pereira, responsable des stands Airexpo 2018, a prit note de la moindre parole du désormais invité habituel du meeting muretain...

Une nouvelle fois, AVYA aura donc l'honneur et le plaisir de partager sa passion de pilotage en simulation lors de tours de piste virtuels sur le terrain de Muret d'une durée de dix minutes (à condition d'être âgé de plus de 16 ans), comme l'an dernier et les années précédentes, dans le stand AVYA pendant le meeting de Muret-Lherm le samedi 02 juin 2018 de 10h00 à 19h00 où diplômes seront distribués après chaque vol réalisé sur les "simples" simulateurs mis à la disposition des visiteurs sous l'œil bien veillant d'un adhérent de chez AVYA...

Cette année, une nouveauté pour AVYA et pas la moindre, puisque le Président de AVYA a donné son accord pour la participation à deux manifestations publicitaires (deux samedis) dans la galerie marchande d'un Hypermarché haut-Garonnais avant le 02 juin 2018...

Comme chaque année, la sécurité augmente et de nombreux contrôles sont à prévoir lors de l'accès au site que ce soit en tant qu'exposant comme en tant que visiteur !... La patience sera de rigueur, que cela soit dit !...

Ca y est, le compte à rebours est parti pour ce meeting AIREXPO 2018 du 02/06/2018 !...

Frédéric Prax
alias
YQUET
Président de Aéroclub Virtuel 
YQUET-Aviation
Association loi 1901 AVYA

 

Partager cet article

Repost0
21 septembre 2017 4 21 /09 /septembre /2017 16:18

(reprise du numéro 284 - septembre 2017)

Nous avons déjà au cours de l’année évoqué un projet qui nous tient à cœur, sous la forme d’un gros dossier sur les cockpits domestiques. Certains lecteurs ont déjà devancé notre appel et nous les remercions, mais nous souhaitions formaliser notre requête et apporter quelques précisions.

Les simmers de 2017 ne se contentent plus d’un coin de table avec un joystick trois axe, comme au « bon vieux temps » des débuts de Micro Simulateur (25 ans déjà !). Désormais, les yokes, palonniers, systèmes HOTAS, périphériques USB et planches d’instruments sont la norme autour de l’écran et du PC. Pour les plus passionnés, l’installation prend la forme d’un cockpit inspiré de celui d’un avion réel, fonctionnel dans ses moindres détails, et garant d’une expérience virtuelle sans équivalent. Comme nous l’avons souvent répété, la simulation n’est pas qu’un loisir, c’est avant tout une passion accompagnée par un état d’esprit, et l’environnement idéal pour pratiquer cette discipline est propice à l’accumulation de matériel pour repousser toujours plus les barrières du virtuel.

Voilà pourquoi nous proposons de réaliser dans notre numéro de décembre 2017 (MS 287), en guise de cadeau de Noël, un gros dossier où les lecteurs pourront exposer leurs réalisations et nous faire part de leur expérience. Le premier objectif est de convaincre les lecteurs les plus réticents que l’aventure n’est ni insurmontable, ni ruineuse : un minimum de curiosité, quelques pincées de bon sens et un poil de bricolage peuvent suffire pour transformer un plan de travail en poste de pilotage, pour peu qu’on sache ce que l’on veut. Petit appareil d’apprentissage, liner commercial, bombardier historique, hélicoptères ou même installation générique qui permette de nombreux vols sur des appareils variés, tout devient possible une fois qu’on est animé par la passion. Autre raison d’être de ce dossier, peut-être moins avouable : il est toujours agréable de voir sa création paraître dans un magazine à destination des personnes qui partagent la même activité. Un peu d’autosatisfaction ne fait jamais de mal !

 

Et concrètement…

 

Nous ne savons pas encore quelle taille fera ce dossier (une bonne partie du numéro quoi qu’il arrive) mais les grandes lignes sont déjà fixées. Chaque page (ou demi-page pour des réalisations modeste) présentera un projet. Nous attendons mieux qu’une simple yoke posé sur un coin de table de salon, il faut que le concept d’espace dédié et pérenne soit respecté. Evidemment les photos formeront le squelette de ce dossier : trois illustrations (avec ou sans la présence de l’auteur, à chacun de voir !) sont à prévoir. Attention, l’impression dans un magazine s’accommode mal de clichés de faible qualité réalisés avec un téléphone portable. Si vous en avez la possibilité, utilisez plutôt un véritable appareil numérique, pour des images en 2 000 x 1 000 pixels minimum. Idéalement il faudrait au moins une vue générale de l’installation et deux vues rapprochées sur des détails, des aspects particuliers, ce que vous jugerez pertinent. Soignez l’éclairage, une photo trop sombre ne rendrait pas hommage à votre cockpit !

Mais il nous faudrait aussi en savoir plus sur votre création : le nom (ou pseudonyme) de l’auteur, le département, l’âge… Un petit texte descriptif pourrait nous présenter succinctement le cockpit, puis quelques développements feraient partager aux lecteurs votre expérience. Ainsi n’hésitez pas à évoquer les problèmes rencontrés, le temps de construction, les améliorations apportées au fil du temps, les possibilités d’évolution à venir… le plus dur sera de rester dans les limites d’un format imposé : un magazine n’est pas un site Web, et les pages ont une taille limitée ! Il faut donc rester concis : entre mille et deux milles signes par texte devrait suffire.

 

Dès demain (vendredi 22 septembre), nous allons publier sur le blog une fiche type de ce que nous attendons pour participer à ce dossier. Ce sera sans doute plus simple pour préparer les contenus et vous aider à formaliser vos envois.

 

Partager cet article

Repost0
20 juin 2017 2 20 /06 /juin /2017 10:25
Bonjour,
Je réponds avec un peu de retard à l'article "Et les videos ?" d'avril en page 9.
Il est vrai que réaliser des vidéos pour les reportages écrits dans la revue est un travail titanesque. Mais peut-être serait-il possible de communiquer les adresses de sites ou de videos qui pourraient illustrer tel ou tel article ?
L'auteur indique qu'il y a pléthore de ces vidéos et qu'il peut exister des videos pour illustrer l'article sur le plan de vol et le fonctionnement des VOR. Si elles existent, pourrait-on avoir les adresses des meilleurs sites, ce serait plus simple que de rechercher soi-même sur internet et d'en faire le tri ?
Si ces adresses de sites "vidéos libres" peuvent apparaître à la fin des articles ce serait un bon début sans que cela nécessite trop de temps de réalisation.

Cordialement,
Raoul

 

 

Deux problèmes sont soulevés par votre message. En premier lieu, les vidéos qui pourraient illustrer tel ou tel test sont désormais accessibles sur les sites des produits concernés – les éditeurs de logiciels ou d’extensions ne sont plus avares en clips promotionnels ! Ensuite pour indiquer des adresses en fin d’article, cela pose juste un problème d’ergonomie. Car une adresse web est très facile à copier-coller dans le magazine, mais plus compliquée à retaper à la main par nos lecteurs (que celui qui ne s’est jamais trompé en tapant lettre après chiffre les coordonnées d’une vidéo sur un site d’hébergement gratuit nous jette la première pierre). La solution pourrait dans ce cas de signaler dans les articles concernés la présence de liens que nous pourrions reprendre directement sur ce blog. C’est probablement le compromis le plus simple. Quant à explorer les sites à la recherche des contenus les plus pertinents, nous sommes prêts à nous atteler à la tâche !

Partager cet article

Repost0
2 décembre 2016 5 02 /12 /décembre /2016 14:24

Voilà 10 ans maintenant que je vole sur VATSIM avec FS9 et sous XP (SP2). Ayant eu cet été un souci avec mon PC acquis en mars 2005 et sur lequel je vole depuis 2006, j'ai fait l'acquisition d'une nouvelle machine avec évidemment Windows 10. Ayant dans mon entourage une personne possédant FS X Pro et ne l'utilisant plus, j'ai donc récupéré cette version et l'ai installée sur la nouvelle machine. Pour mettre à niveau cette version, il me reste à y intégrer les SP1 et SP2 qui ne figurent pas dans l'édition professionnelle. Or l'ajout du SP1 nécessite l'installation préalable du Visual Studio 2005 SP1. Le problème est que VS 2005 SP1 ne fonctionne pas sur Windows 10 d’après le site officiel.  Comme l'ajout du SP2 nécessite d'avoir intégré avant le SP1, me voilà bloqué pour mettre à jour FS X. […]. Cet exposé m'amène à poser 2 questions : est-ce que sans le SP1, je peux quand même espérer voler en réseau ? Et sachant que le pack Expansion contient les SP1 et SP2, est-ce que son ajout peut être fait sous Windows 10 avec succès ?

F. Chantome

Nous relayons sur le blog l'appel de notre lecteur : d'autres que nous auraient-ils des pistes pour une réponse ? Car devant le nombre de possibilités (configurations matérielles, versions de FS X et de Windows, astuces de derrière les fagots) nous ne sommes pas capables de trouver une solution satisfaisante dans l'état actuel des choses ! Toute aide sera bienvenue !

Partager cet article

Repost0
17 mars 2016 4 17 /03 /mars /2016 10:23

Bonjour à toutes et à tous,
Moins connue que la Route 66 aux Etats Unis, la Route Nationale 40 en Argentine est l’axe routier le plus long du pays (5140 km). Sa construction date des années 1930 en partie sur le tracé d’une route mise en place par les Incas vers 1450. Ce parcours exploitable sous FS permet du Sud au Nord de croiser et longer à intervalles réguliers le tracé de la Route Nationale 40 présente sous Flight Simulator 2004 & X. Ceci étant, il existe un moyen de suivre au plus près cette route grâce à Google Earth où elle est clairement dénommée (40). Prenons un exemple avec la première étape Rio Gallegos → El Turbio ; un rapide coup d’œil sur Google Earth (en partant de Rio Gallegos, Argentine) indique que la route se dirige dans un premier temps au Sud-Ouest à gauche du tracé direct GPS menant à El Turbio jusqu’aux coordonnées 51 58 51 S 71 10 23 63 N. Puis elle oblique au Nord-Ouest, en direction d’El Turbio, le tout via quelques inévitables méandres et intersections avec d’autres voies routières. S’agissant de la deuxième étape El Turbio → El Calafate, toujours en serpentant et après repérage préalable sur Google Earth, on constate que la route se dirige au Nord-Est à droite du tracé direct GPS menant à El Calafate jusqu’aux coordonnées 50 37 36 S 71 22 30 N pour ensuite obliquer au Nord-Ouest vers El Calafate. Je laisse le soin aux utilisateurs d’effectuer eux-mêmes leurs repérages pour la suite.
Ce parcours est accessible au lien suivant :
http://www.rikoooo.com/fr/more/historic-flight-plan/674-argentine-la-route-40-sous-flight-simulator-flying-around-argentina
Cordialement,
Michel Lagneau

Partager cet article

Repost0
24 février 2016 3 24 /02 /février /2016 11:52

Bonjour

Dans votre article page 57 je lis (sic) : " le crash du Mont Sainte Odile lors d’un vol de démonstration de l’A320".

M’autorisez-vous pour mémoire, à vous contacter et signaler qu’Il y a eu deux crash AirbusA320 en Alsace.

1)Celui du Mont Sainte Odile qui était un vol commercial tuant des passagers : en janvier 1992 à 19 h 20 min tuant 87 passagers et membres d'équipage d’un Airbus A320 de la compagnie française Air Inter .

2) Le vol 296 Air France de l'Airbus A320, en juin 1988, lors d'un meeting aérien à Habsheim qui était le vol de démonstration.

Pour votre article, est-ce que vous faisiez référence au premier accident du vol de démonstration de 1988?

Si c’était le cas pensez-vous qu’il convienne de procéder à une petite rectification?

Merci pour votre compréhension.


Cordialement.


RL

Effectivement, il y a bien eu confusion entre ces deux tragédies survenues dans la même région, avec deux causes différentes - le crash du mont Sainte Odile était bien dû à un problème d'altimétrie, celui de la démonstration mettait en cause plusieurs facteurs (dont l'altimétrie, mais pas uniquement).

Toutes nos excuses à nos lecteurs pour cette regrettable confusion, et merci de nous avoir fait part de cette erreur.

Partager cet article

Repost0
13 décembre 2015 7 13 /12 /décembre /2015 08:40

Bonjour à toute l'équipe de Microsim,

Comme chaque année je me permets de vous donner la date du meeting aérien Airexpo à Muret. Le spectacle, plus grand meeting aérien du Sud-Ouest, aura lieu le samedi 21 mai 2016 de 10h00 à 19h00 pour un tarif de 5€ et gratuit pour les enfants de moins de 12 ans. L'équipe Airexpo 2016 de l'Institut Supérieur de l'Aéronautique et de l'Espace (ISAE) et de l'Ecole Nationnale de l'Aviation Civile (ENAC), avec de nombreux bénévoles, seront heureux de vous accueillir pour cette trentième édition du 3ème plus grand meeting de France sur l'aérodrome de Muret le 21 mai 2016 et dès à présent sur le site http://airexpo.org/. Actuellement en négociation pour un stand, l'Aéroclub virtuel YQUET-Aviation sera peut être présent afin de faire découvrir ou partager notre passion aéronautique virtuelle.

Frédéric Prax alias YQUET
Dirigeant de YQUET-Aviation
www.yquet-aviation.com

yquet-aviation@orange.fr

Merci pour l’information que nous relayons immédiatement sur le blog.

Partager cet article

Repost0
13 décembre 2015 7 13 /12 /décembre /2015 08:37

Un 'Vieux' de 'Micro Simulateur!!(79 ans!) adepte de Flight Simulator pratiquement depuis sa naissance, je me trouve pour la première fois devant un 'OS'. J'avais la version' X Gold accélération', laquelle tournais on ne peut mieux, puis au fil des jours ce n'était plus cela, il faut dire que mon 'Gold' en était arrivé à peser quelques 80 Mo. Il y a peu en le démarrant il s'est affiché "Ne trouve pas MSXML4 SP2, il vous faut réinstaller votre Flight pour récupérer ce dernier. Prenant mon courage à deux mains ,j'efface tout !!! Et je réinstalle tout. Là catastrophe je bloque à l'installation ! Aucun démarrage; je disposais encore de la version 2004 laquelle s'est installée normalement ?? Voila mon problème, je voudrais remettre mon "Gold" mais impossible, car il me manque toujours ce MSXML4 Sp2. Et l'installation ne veut rien savoir 'Pas de démarrage) !! J'espère avoir bien exposé mon problème et j'espère surtout au vu des réponses que vous apportez dans votre revue que vous aurez la solution.
Un ancien qui vous lit toujours avec grand plaisir.
A.Lecoeur

Vous avez parfaitement exposé votre problème, qui existe quasiment depuis la sortie de FSX ! Ce fichier MSXML4 SP2 est une véritable plaie qui s’aggrave visiblement avec l’évolution des systèmes d’exploitation.

Ce qui vous est probablement arrivé est qu’une mise à jour, soit de Windows, soit d’un autre programme, a remplacé la version de MSXML4 utilisée par FS X par une plus récente. Ne retrouvant plus ses petits, FS X vous a demandé de le réinstaller, mais ça n’a rien changé.

Y-a-t-il une solution ? Ce n’est pas certain. Vous pouvez aller sur cette page du site Microsoft pour réinstaller le fameux fichier MSXML4 SP2 : http://www.microsoft.com/fr-fr/download/details.aspx?id=19662. Mais nous ne garantissons pas le succès de l’opération si le problème est lié à la mise à jour de votre Windows.

Partager cet article

Repost0